Nouvel AN

Posté par taxisnice06 le 3 janvier 2011

Véronique  sa  Secrétaire

Max ROY   son Président

Tous les membres du Bureau de la

CHAMBRE SYNDICALE des MAITRES COCHERS

et TAXIS de la ville de NICE

Vous adressent tous leurs Meilleurs Voeux de

 JOIES BONHEUR TRAVAIL et SANTE           

 POUR L’ANNEE       2011

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Hotels: changement de nom

Posté par taxisnice06 le 28 décembre 2010

A Cannes, le » 1835 White Palm Hôtel » est passé, il y a quelques jours sous l’enseigne « Radisson »  . Quant au «  Palais Stéphanie »hôtel classé 5 étoiles , il deviendra début  2011, « JW Marriott Hotel ».  

Attention aux confusions !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Congés 2010-2011

Posté par taxisnice06 le 24 décembre 2010

Le bureau syndical sera fermé du 24 dec. a midi jusqu’au 3 janvier à 9h00.

Le président, le bureau, et véro vous souhaitent un joyeux noël.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

FORMATION CONTINUE …

Posté par taxisnice06 le 10 décembre 2010

Commencée le 15 février ,la dernière journée de formation continue aura lieu ce samedi 11 décembre 2010.

Cette formation continue reprendra en 2011 pour ceux qui ont obtenu leur carte professionnelle en 2006.

A ceux là , nous disons à bientôt dans les locaux de la rue Pégurier !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Modification Taximètres-Lumineux

Posté par taxisnice06 le 27 novembre 2010

Mardi 23 novembre 2010 , Max ROY Président du Syndicat des Maîtres Cochers et Taxis de Nice et Hervé MICALEF Vice Président de la Fédération Départementale des Taxis des Alpes Maritimes- Secrétaire général de la F.F.T.P., ont assisté au Ministère de l’Intérieur à une réunion à laquelle participaient également les Constructeurs de Taximètres et Lumineux ,  la FNAT et la FNTI et un représentant du Ministère de Finances.

Il ressort de cette réunion qui a duré 3 heures, les impressions suivantes :

1- Le gouvernement n’a pas pris pleinement la mesure de l’importance des coûts engendrés par les modifications des équipements. -2 Les fédérations ont été abusées au moment de la signature du protocole d’accord avec Mme Alliot-Marie, concernant ces côuts de transformation.-3 Les constructeurs donnent l’impression qu’ils ont été surpris par la demande importante des modifications à apporter et ne veulent pas être les « didons de la farce » en répercutant tout simplement les coûts de ces modifications sur les clients.-4 Les prix des taximètres , dispositifs lumineux et imprimantes sont proprement exorbitants.-5 La compatibilité de matériel, entre marques, est impossible à ce jour.-6 Un seul lumineux est agréé à ce jour par le LNE.-7 Un taximètre en panne de marque ATA de plus de 10 ans ne sera plus réparé à partir de 2011.-8 Une installation neuve ( taximètre-lumineux-main d’oeuvre), quelque soit la marque , se situe entre 2000 et 2500 € .

Les représentants des 3 fédérations ont fait savoir haut et fort que si la fouchette des prix était celle citée plus haut,il n’était pas envisageable que les taxis effectuent les modifications à la date prévue du 31 décembre 2011 .De plus il a été demandé trés clairement par les 3 fédérations , que le gouvernement aide les taxis comme il le fait avec d’autres professions, pour qu’ils puissent faire face à toutes ces modifications.  D’autre part notre fédération , la FFTP, a fait mention du durcissement des contraintes du LNE pour l’installation du taximètre et du lumineux et qu’une réunion ait lieu pour que soient revues les exigeances du LNE.

En résumé, cette réunion a permis aux représentants ministériels de prendre la mesure des inconvénients majeurs des modifications programmées, mais aussi de la ferme intention des 3 fédérations de taxis , de ne rien lâcher aux constructeurs et que s’il le fallait qu’aucune modification ne serait envisagée par la majorité des taxis à la date du 31 décembre 2011.

Ces informations ont été fournies par Hervé MICALEF , qui avec Max ROY, a assité à cette réunion.

                                                                   Jean-Claude NICOLAÏ  

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Posté par taxisnice06 le 10 octobre 2010

Collégues, 

Notre collègues Loulou la rose qui a pris sa retraite voilà maintenant quelques années nous a quittés la semaine dernière. Nous garderons un merveilleux souvenir de Loulou.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le taxi du futur

Posté par taxisnice06 le 22 juin 2010

Doté d’une autonomie de 85 kilomètres, il reprend son service de taxi dans les artères de la capitale japonaise. A première vue, ce taxi ressemble aux 60 000 autres qui roulent dans Tokyo. Seule l’impossibilité d’ouvrir automatiquement la porte arrière gauche, comme cela se fait traditionnellement, éveille la curiosité. A l’intérieur, pas de dépaysement non plus : mêmes équipements, chauffeur en gants blancs, doté d’un sens du service impeccable. Même le tarif de la course reste inchangé. « C’est une conduite plus confortable que celle des modèles ordinaires », explique l’un des chauffeurs de la société Nihon Kotsu.

Ces taxis sont en circulation grâce à Better Place, un groupe israélo-américain créé en 2007 pour « mettre fin à la dépendance mondiale au pétrole ». La société a installé cette station d’échange de batteries dans le quartier de Roppongi, dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de l’industrie japonais, qui a financé les travaux. L’opération témoigne des efforts du Japon pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. « A Tokyo, les taxis représentent 2 % des voitures en circulation, mais ils émettent 20 % des gaz polluants », explique Kiyotaka Fujii, président de Better Place pour l’Asie-Pacifique.

Elle permet de collecter des données, consommation, accélération, localisation… transmises
en temps réel. Surtout, on en apprend beaucoup sur le comportement des batteries, qui « ne fonctionnent pas bien au-delà d’une certaine température », explique Masamune Mimura, directeur du développement. Débutée le 26 avril, l’expérience doit durer jusqu’à fin juillet. Avec une possible prolongation et un objectif : « En faire une activité majeure d’ici à dix ans », selon M. Fujii.

Cela dit, ces stations-service d’un genre nouveau, avec batteries de rechange stockées dans
une « cave » à 20 degrés, posent un problème de coût, notamment à Tokyo, où l’espace est limité, donc cher. Better Place reconnaît qu’un de ses objectifs est de maintenir leur prix « à un niveau similaire à celui des stations classiques ».

Si bien que la société de taxis Hinomaru a préféré le système des bornes de rechargement. Avec l’aide du gouvernement, le groupe a mis en service le 25 mars deux taxis électriques, dans le quartier d’affaires de Marunouchi. Le groupe a choisi des Mitsubishi i-Miev, acquises

en location longue durée – 110 000 yens (984 euros) par mois pour un prix total, aides comprises, de 3,9 millions de yens. « Ces voitures sont petites, coûtent deux fois plus cher qu’un taxi normal et l’opération n’est pas rentable, reconnaît le président, Hiroyasu Tomita, mais les clients aiment. »

Les véhicules ont été confiés à des femmes chauffeurs, spécialement formées. Selon l’une d’elles, « ils plaisent beaucoup à la clientèle féminine. Nous leur offrons plein de services, d’aromathérapie, d’informations sur les magasins et musées du quartier de Marunouchi ». Peints en vert et blanc, ces taxis arpentent les alentours du palais impérial dans un silence
étonnant et tout en douceur.

Le rechargement se fait à une borne installée dans un parking souterrain. « Il faut 30 minutes pour recharger 80 % de la batterie, ce qui permet au véhicule de rouler plus de 100 kilomètres », précise M. Tomita. L’encombrement reste limité : une place de parking suffit.

M. Tomita table sur un développement des bornes dans des délais brefs. « Les gérants de stations-service, des restaurants et des convenience stores (magasins de proximité ouverts 24 heures sur 24) commencent à en installer. » Il y en a déjà plusieurs dizaines à Tokyo. Des entreprises expérimentent des modèles à rechargement rapide.

De quoi assurer la création aisée d’un réseau, des arguments convaincants pour les autorités. Des services de taxis électriques avec bornes de rechargement existent déjà dans les préfectures de Niigata, Ehime et Okayama. Les constructeurs suivent. Nissan, Toyota et Mitsubishi développent leurs propres réseaux.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Ceinture de sécurité

Posté par taxisnice06 le 4 mai 2010

Encore beaucoup de gendarmes ou policiers ne savent pas ce que veut dire un  » taxi en service » et n’hésitent pas nous verbaliser.

N’hésitez pas à vous rapprocher de notre secrétaire ( véro), ou de moi même pour plus d’infos.

Je tiens à votre disposition le texte de loi concernant le port de la ceinture de sécurité.

( Ce  texte est déjà remis à tous ceux qui effectuent le stage de Formation Continue au « Centre de Formation des Conducteurs de Taxi des Alpes Maritimes , rue Auguste Pégurier )

                                                                         LA SALVIA FRANK.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

1...4344454647
 

Sociologie:Système L.M.D |
Collège Notre Dame |
LEGOVORE-STARWARS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité d'animation de Robien
| Ensemble sauvons la nature
| Bibliothèque Sonore Oujda &...